Typographie : 1450 à 1830 (2017)

La description de documents imprimés nécessite une certaine connaissance des formes historiques de la lettre d'imprimerie, surtout quand il s'agit de dater et d'identifier le lieu de production d'imprimés non signés ou portant des éléments d'identification douteux.

Ce cours retrace les grandes lignes de l'évolution des formes d'écriture manuscrite et typographique depuis l'invention de l'imprimerie jusqu'à la généralisation des techniques industrielles dans les premières décennies du XIXe siècle.

Il se focalisera sur l'évolution des formes de la lettre d'imprimerie et examinera les rapports entre la typographie et certaines formes d'écriture employées par d'autres médias (écriture manuscrite, sculpture et architecture), qui seront analysées à la lumière des facteurs culturels, techniques et économiques qui ont influencé leur évolution.

Les thèmes suivants seront abordés : lettres gothiques manuscrites et typographiques la redécouverte en Italie de la capitale « antique » l'écriture humanistique et les premiers caractères romains et italiques le romain d'Alde dans la France du XVIe siècle le « goût hollondais » au XVIIe siècle la cancelleresca cursive et la révolution calligraphique de la seconde moitié du XVIe au XVIIIe siècle les nouveaux caractères typographiques du XVIIIe siècle en France, Grande-Bretagne et Italie les premiers caractères « commerciaux » des premières décennies du XIXe siècle.

Les participants auront l'opportunité d'examiner un certain nombre d'outils typographiques d'époque ainsi que des documents originaux provenant des collections du Musée de l'Imprimerie et de la Communication graphique de Lyon. Ils assisteront également à une démonstration pratique de la fabrication de caractères au moyen des poinçons, matrices et moule à main du fondeur typographique, proposée par Mme Nelly Gable, graveur de poinçons à l'Imprimerie Nationale.